Actualites sur les drones

Depuis 9 ans l'entreprise canadienne Opener a travaillé dans le plus grand secret sur sa voiture-drone, baptisée BlackFly. L'engin monoplace est un multicoptère mesurant quatre mètres de long et deux mètres de haut, avec des ailes situées à l'avant et à l'arrière de l'engin. La partie inférieure du fuselage est profilée comme la coque d'un bateau, ce qui permettrait au Backfly, à priori, de se poser sur l'eau. Une autre particularité de cet appareil est sa capacité de décoller et d’atterrir sur une très courte distance. En effet, moins d’un mètre suffit comme surface de décollage et d’atterrissage.

 Backfly la voiture-drone 1          Backfly la voiture-drone 2

 

Le BlackFly est doté de huit moteurs électriques qui lui permettent de transporter un unique passager sur une distance de 40 km, et ce à la vitesse maximale de 100 km/h. Il se conduit au moyen d'un joystick et du système électronique embarqué.

A noter que les batteries électriques du BlackFly peuvent être totalement rechargées en 1 heure seulement. De plus, l’engin est équipé d’un bouton d’urgence qui enclenche un retour au point de décollage en mode et  d'un parachute balistique dans le pire des cas.

 

 

La société Opener a annoncé, la semaine dernière, la qualification de son Blackfly dans la catégorie des ultralégers. Il s’agit, selon Opener, du premier véhicule aérien personnel monoplace à être qualifié par Transports Canada.

L'entreprise compte débuter la commercialisation de son Blackfly dès l'année 2019 pour « le prix d'un SUV ».